Logo - Institut national des mines
50px

Faites la connaissance d'Alex-Sandra Lajeunesse 

16 septembre 2019
50px
Bloc texte

Parcours scolaire hors du commun

Originaire de Mirabel, Alex-Sandra Lajeunesse présente un parcours inspirant et hors du commun. Depuis son jeune âge, les sciences et les mathématiques l’ont toujours attiré et la médecine représentait un choix d’avenir. Toutefois, c’est au terme d’une présentation de programmes au Cégep qu’Alex-Sandra a découvert la technique logistique du transport. Ce programme lui ouvrait toutes les portes à l’Université, elle avait la possibilité de faire une carrière internationale et le salaire s’avérait très intéressant. Après sa technique, elle désire se retrouver dans l’action et sur le terrain. Elle est embauchée chez Poste Canada pendant 5 ans où elle s’occupe de la
logistique du transport à travers le pays. Son employeur lui autorise un congé de 4 ans pour effectuer un retour aux études. Elle entreprend donc un baccalauréat en génie des opérations et de la logistique à l’École de technologie supérieure à Montréal. Elle réussit à se faire créditer un stage et elle décide de suivre des sessions plus chargées, c’est pourquoi elle peut donc compléter son baccalauréat en 3 ans au lieu de 4. Attirée par le domaine minier, elle décide de poursuivre ses études à la maîtrise en génie, gestion de l’innovation avec mémoire. Alex-Sandra obtient la bourse MITACS/MISA pour entreprendre de la recherche en innovation minière. Son directeur de recherche lui propose un stage dans une entreprise minière à Val-d’Or. De plus, le volet recherche de cette maîtrise laisse davantage de place à la créativité. Sa maîtrise se finalise en août 2019.


Immersion dans le domaine minier

Alex-Sandra effectue donc son stage chez Eldorado Gold Lamaque une semaine sur deux, du lundi au vendredi, pour une durée de 8 mois. L’autre semaine est consacrée à l’écriture de son mémoire. La salle de contrôle constitue l’endroit névralgique où se déroule son stage. Cette salle permet de répartir les opérations en temps réel et Alex-Sandra développe des outils et des façons de faire afin d’implanter ce projet. En plus, elle doit développer le guide des meilleures pratiques en génie industriel appliqué dans le domaine minier. Ce guide traite de l’utilisation de la méthodologie et des simulations afin de prendre des décisions optimales. Le sujet de son mémoire permet d’étudier les deux rampes souterraines et de simuler tous les scénarios possibles afin d’effectuer un choix judicieux au niveau des types d’équipements. Le tout est basé sur une étude de temps et mouvement et est inspirée de l’expertise australienne sur les conducteurs autonomes.

Ainsi, elle souhaite augmenter la productivité en réduisant le temps d’attente. En plus de son stage, elle a été engagée comme chargée de projet à raison de 10 heures par semaine afin de développer davantage son projet. Sa recherche représente énormément de travail, mais aussi de grands accomplissements parce que tout au long du processus, elle a pu développer et mettre en pratique de nombreuses habiletés. Selon elle, la communication, le travail d’équipe et la créativité sont des qualités essentielles pour exercer ce métier.


Modèle inspirant

Même si le domaine minier a longtemps été stéréotypé, nous pouvons affirmer que grâce à des femmes comme Alex-Sandra le portrait de l’embauche évolue. Aujourd’hui, les mines n’hésitent pas à engager des travailleuses et reconnaissent leurs compétences et leur apport au succès de leurs opérations.


Citoyenne engagée

Malgré son emploi du temps chargé, Alex-Sandra ressent le besoin de s’impliquer dans diverses causes. Entre autres, son engagement envers la Société canadienne du cancer lors des Relais pour la vie lui tient particulièrement à coeur pour supporter sa soeur atteinte d’un cancer. Elle a également oeuvré pour les enfants autistes dans une maison de répit.


Avenir prometteur

Alex-Sandra a su se démarquer de plusieurs manières. Elle s’est même vue confier deux cours collégiaux au Cegep de Ste-Thérèse en technique logistique des transports à la session hiver 2019. Elle a adoré transmettre sa passion à ses étudiantes et étudiants. D’ailleurs, elle souhaite enseigner à nouveau, jumelé à un autre travail. Par son curriculum unique, Alex-Sandra est déjà une candidate convoitée par plusieurs employeurs. Elle vise un emploi qui est en constante évolution et elle souhaite travailler avec la révolution numérique 4.0. Pour son aspect innovateur, la consultation en génie industriel représenterait son emploi de rêve.

50px
50px
50px