Logo - Institut national des mines
50px

AVIS DE NOMINATION - Mme Sophie-Anne Soumis, conseillère à l’innovation et à la recherche 

26 janvier 2022
50px
Bloc texte

Val-d’Or, le 20 janvier 2022 – Au nom du conseil d’administration de l’Institut national des mines, le président, M. Guy Belleau, ainsi que Mme Sarah Tremblay, présidente-directrice générale par intérim, sont fiers de présenter la nouvelle conseillère à l’innovation et à la recherche, Mme Sophie-Anne Soumis.

Titulaire d'une maîtrise en gestion des organisations – profil recherche (M. Sc.) et d’un baccalauréat en administration des affaires avec majeure en ressources humaines de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Mme Sophie-Anne Soumis a toujours eu un intérêt marqué pour l’industrie minière. D’ailleurs, son mémoire de maîtrise portait sur l’impact de la mobilisation des travailleurs miniers sur l’implantation d’une innovation en santé et sécurité au travail pour la mine Goldex d’Agnico Eagle. Durant son parcours universitaire, elle a reçu plusieurs honneurs, dignes de mention, notamment la bourse Joseph-Armand-Bombardier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada visant à élargir les aptitudes en recherche et à aider à former un personnel qualifié. 

 

Expériences professionnelles

Mme Soumis œuvre dans le milieu de l’éducation depuis 2012. Lors de son mandat en tant que coordonnatrice au Centre de formation professionnelle Val-d’Or, elle a créé entre autres une entente de partenariat avec les communautés autochtones cries du Nord-du-Québec pour la formation modulaire du travailleur minier (FMTM) en langue anglaise et a contribué à une mission de transfert d’expertise dans le domaine du forage en Alberta. Mme Soumis a agi à titre d’experte et de responsable provinciale FMTM et a assuré la coordination et la logistique de la formation donnée à l’international dans des pays comme le Maroc, le Madagascar, le Mali, le Burkina Faso, le Sénégal et le Mozambique. Elle a également été responsable de programmes d’études professionnelles dans le secteur minier, a piloté la conception de nouveaux modules de la FMTM et développé, selon l’approche par compétences, des offres de services et de formation sur mesure dans des secteurs d’activité diversifiés. à titre de travailleuse autonome pour plusieurs centres de services scolaires, elle a réalisé divers mandats, notamment la rédaction d’un projet de centre d’enseignement par simulateurs miniers adressé au ministère de l’Éducation. Elle a aussi participé à l’analyse de profession pour deux programmes en formation professionnelle, a effectué la révision de contenu de la formation FMTM et a agi comme conseillère en développement organisationnel auprès d’entreprises. Son intérêt marqué pour les technologies, le développement des compétences numériques et l’optimisation des processus lui permet de bien conceptualiser les changements liés à la transformation digitale à venir dans les secteurs de l’éducation et de l’industrie minière. Riche de ses expériences professionnelles, Mme Soumis possède un grand bagage en rédaction, en analyse, en recherche et en coordination de projets. Elle sera ainsi en mesure de compléter avec brio l’équipe expérimentée de l’Institut national des mines.  

 

Diverses implications

Impliquée dans sa communauté, Mme Soumis a, entre autres, été coprésidente de la Table régionale des services aux entreprises des centres de services scolaires de l’Abitibi-Témiscamingue, membre de la Semaine minière de l’Abitibi-Témiscamingue, membre du comité de suivi de la Formation modulaire du travailleur minier (FMTM), membre de l’Association des entrepreneurs miniers du Québec ainsi que membre du conseil d’administration du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Mme Soumis aura pour tâche d'effectuer des recherches documentaires et des revues de littérature sur les tendances innovantes en formation minière à l'échelle mondiale. Elle dirigera et coordonnera les travaux d'analyse et effectuera une interprétation méthodologique des données recueillies. Ainsi, elle contribuera à la rédaction de rapports de recherche, de mémoires et d'avis ministériels qui seront présentés par l'Institut national des mines au ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge, et à la ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, afin de faire évoluer l'offre de formation minière au Québec. Sa connaissance approfondie de la formation minière et de ses enjeux, alliée à sa rigueur, à sa vision et à son expertise du domaine de l’éducation, constituera un atout indéniable pour le succès de la mission de l'Institut national des mines.

L’Institut national des mines a pour mission de soutenir le gouvernement dans l’exercice de sa responsabilité en matière d’éducation dans le secteur minier. Il a notamment pour mandat de maximiser la capacité de formation de la main-d’œuvre, en optimisant les moyens disponibles et en les utilisant selon une vision concertée de tous les acteurs du secteur minier.

— 30 —

 

Source :           

Karine Lacroix, conseillère stratégique en communication | Institut national des mines

819 825-4667, poste 2904 | lacroix.karine@inmq.gouv.qc.ca

50px
50px
50px